Union Locale CGT

Villefranche / Beaujolais / Val de Saône

05 Janvier 2024 Vœux de Sophie Binet

Vœux de Sophie Binet, Secrétaire générale de la CGT, pour la nouvelle année 2024

En 2023, la mobilisation contre la réforme des retraites a ramené le syndicalisme à sa place légitime, redonnant la voix aux travailleurs

Si Macron a imposé sa réforme par la force, ignorant le parlement, la rue et l’opinion, son mandat est maintenant entaché d’une grave faute politique et démocratique.

Pour détourner l’attention des questions sociales, il suit désormais l’agenda de l’extrême droite.

Cette tendance s’observe à l’échelle de la planète où les conflits armés se multiplient, les budgets militaires explosent. Aussi, la CGT tient à exprimer sa solidarité avec les peuples ukrainiens et Palestiniens actuellement sous les bombes.

Nous ne laisserons pas faire.

Les mots liberté, égalité et fraternité ne sont pas là pour décorer nos mairies.

La loi sur l’immigration rompt avec les principes républicains, instaurant la préférence nationale et remettant en cause le droit du sol, stigmatisant les étrangers et occultant leur contribution essentielle.

Les héros de la première ligne pendant la pandémie sont maintenant présentés comme des délinquants, une injustice que la CGT refuse d’accepter. La CGT combattra toujours le racisme et l’antisémitisme.

L’année 2024 sera donc celle de la résistance contre l’extrême droite et le pouvoir de l’argent. 

Tout en polluant le plus, les plus riches bloquent toute transformation environnementale pour préserver leurs privilèges.

Ouvrir de nouvelles perspectives en s’organisant

Alors que cette année, le programme national de la résistance fête ses 80 ans, la CGT encourage à s’organiser pour répondre au défi environnemental et construire une société plus juste.

Des perspectives qui appellent à s’organiser avec la CGT pour reprendre le contrôle sur le travail et les conditions de vie.

D’Eurotunnel à Onet en passant par Grand Frais, Vertbaudet, ST Microelectronics, la grand hôtel du Carlton…Ces luttes ont permis de gagner des augmentations de salaires mais aussi et surtout de gagner la dignité et la solidarité sur nos lieux de travail.

« Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes » dit la chanson. En 2024, soufflons nous-mêmes notre forge, soyons tout.

En 2024, la CGT souhaite une année de paix, de justice, de solidarité et de lutte pour transformer le travail et atteindre un monde plus juste.

Les vœux de Sophie Binet

13 Octobre 2023 Déclaration de la Secrétaire générale CGT Villefranche

Déclaration de la Secrétaire générale CGT Villefranche

Ce Vendredi 13 octobre Journée de lutte Européenne et intersyndicale pour dire NON à l’austérité en France comme en Europe

Contre la réforme des retraites.

Mais nous sommes là aussi pour augmenter les SALAIRES, pour revaloriser les RETRAITES, les MINIMAS SOCIAUX et LES BOURSES d’ETUDES, un MEILLEUR PARTAGE DES RICHESSES….

Jamais rentrée sociale n’aura été aussi dure pour nombre de familles de salariés, de retraités, de chômeurs.

Les prix de l’alimentation qui explosent, les loyers, le gaz, l’électricité, les transports, les assurances, les mutuelles, les carburants, la rentrée scolaire…  etc… rien ne nous est épargné.

Pendant ce temps, les patrons, les banquiers se goinfrent de profits, jamais la France n’a connu autant de milliardaires, avant même qu’ils réclament le gouvernement Macron leur distribue des milliards d’aides sans contrôle, sans parler des milliards d’exonérations de cotisations sociales.

DE QUI SE MOQUE-T-ON !

Les salaires, les retraites sont toujours à la traine derrière l’augmentation du coût de la vie.

Nous avons raison d’exiger l’échelle mobile des salaires

Nous avons raison d’exiger l’augmentation générale des salaires et des retraites

Nous avons raison d’exiger l’augmentation importante du smic et et des bas salaires

Nous avons raison d’exiger l’égalité des salaires femmes-hommes

Camarades : gouvernement et patronat en veulent toujours plus, ne les laissons pas faire ! Ils en veulent toujours plus et continuent de préparer des mauvais coups

Par exemple, le gouvernement veut piquer plus d’un milliard d’euros dans les caisses de retraites complémentaires

Le gouvernement se prépare à brader l’école de l’inspection du travail

Le gouvernement continue de s’en prendre à la protection sociale dans son ensemble (droit des chômeurs, menace sur le RSA, déremboursements de médicaments, alors même que pour se faire soigner, c’est un vrai parcours du combattant pour trouver un médecin, un spécialiste, une place aux urgences. )

Alors OUI vraiment de cette société là on en veut plus !

LA SOCIETE QUE NOUS VOULONS C’EST CELLE DE POUVOIR VIVRE DIGNEMENT DE SON SALAIRE, DE SA RETRAITE !

LA SOCIETE QUE NOUS VOULONS C’EST CELLE DE POUVOIR SE SOIGNER !

LA SOCIETE QUE NOUIS VOULONS C’EST CELLE D’UN VRAI PARTAGE DES RICHESSES !

LA SOCIETE QUE NOUS VOULONS C’EST CELLE DU PLEIN EMPLOI ! EN FINIR AVEC LE CHÔMAGE, AVEC LA PRECARITE, LES PETITS BOULOTS

LA SOCIETE QUE NOUS VOULONS C’EST CELLE D’UNE PROTECTION SOCIALE A 100 POUR 100

LA SOCIETE QUE NOUS VOULONS C’EST CELLE DE SERVICES PUBLICS DE PROXIMITE ET DE QUALITE

ALORS CAMARADES CETTE SOCIETE QUE NOUS VOULONS,

ON S’EN OCCUPE ELLE NE VIENDRA PAS TOUTE SEULE? RESTONS UNIS, DETERMINES, OFFENSIFS ET COMBATIFS POUR FAIRE PLIER LE GOUVERNEMENT ET DES AMIS DU GRAND CAPITAL

LA CGT EST PRÊTE A METTRE TOUTES SES FORCES DANS CE COMBAT POUR LE MIEUX VIVRE, LA SOLIDARITE, LA FRATERNITE….  

ET LA GAGNE

13 Juillet 2023 Étape du Tour de France dans le Rhône le 13 Juillet ! Col de Crie dans le Beaujolais vert

Étape du Tour de France dans le Rhône le 13 Juillet ! Col de Crie dans le Beaujolais vert

Cher-e camarade,

Comme tu le sais, le Tour de France, lors de la 12ème étape reliant Roanne à Belleville, fera étape dans Le Rhône, au col de Crie, le 13 juillet prochain. (pour connaitre le lieu exact CTRL + click sur lien =https://goo.gl/maps/BMaR5tJvovdxmavF9

Le Tour de France et la CGT, c’est une longue histoire puisque la CGT, à travers son journal, La Vie Ouvrière, participe à la caravane du Tour de France depuis 1947.

Bien que le Tour de France, aujourd’hui, soit devenu une grande opération commerciale, celui-ci reste encore une grande fête populaire permettant à des millions de français,

présents sur les bords de routes, de participer sans avoir à payer des prix de billets d’accès souvent prohibitifs pour le plus grand nombre.

C’est le sens de la présence encore aujourd’hui dans la caravane du Tour de deux véhicules estampillés CGT à travers notre journal la VO.

Nous vous invitons nombreuses et nombreux à être présents assez tôt dans la journée pour assurer notre visibilité sur les lieux.

Il nous faudra être le plus nombreux possible pour agiter les drapeaux CGT lors du passage des coureurs et remettre aux spectateurs le petit sac de la CGT préparé par l’UD CGT 69. (rdv sur place dès 8h00)

/!\ Il est indispensable de se faire connaitre dès maintenant pour les camarades disponibles et/ou présent-e-s pour garantir une meilleure logistique sur place. (Signales ta présence par retour de mail sur ud69@cgt.fr ). Des camarades de l’Union Locale seront également présent la veille.

PS : en raison de la fermeture des routes d’accès en amont (dès 9h30) et après le passage du Tour de France, merci de prendre l’ensemble de tes précautions (réserves d’eau suffisante, stationnement véhicule, horaires d’arrivée et de départ…)

               ( INFO générales sur l’étape :  Ctrl+click sur lien => Étape 12 – Roanne > Belleville-en-Beaujolais – Tour de France 2023 (letour.fr) ) (+ ci-joint carte et parcours de l’étape)